LES ÉCOLES ET UNIVERSITÉS AU QUÉBEC

Vous rêvez de vivre et étudier au Québec ?

Dans le vaste réseau scolaire québécois, quelle école, formation ou université choisir ? Que vous souhaitiez inscrire votre enfant ou que vous veniez étudier dans un établissement nord-américain, découvrez les avantages et les particularités du système scolaire québécois, sans oublier les opportunités d’études professionnelles ou universitaires qui pourraient épanouir votre carrière.

COMMENT fonctionne le système scolaire québécois ?

Goûter à la culture québécoise, c’est aussi vivre pleinement la vie estudiantine. Chaque année, plus de 50 000 étudiants étrangers choisissent de poursuivre leurs études au Québec. La floraison des programmes d’études, l’excellence de l’enseignement, la singularité de la culture pédagogique engendrent des élans et de nouvelles aspirations chez bien des nouveaux arrivants !

Montréal - bibliothèque - intérieur

LE SYSTÈME SCOLAIRE AU QUÉBEC

L’ÉDUCATION À LA QUÉBÉCOISE

Offrir un milieu propice à la réussite éducative et à la persévérance scolaire est une priorité du système public d’éducation. Comme dans la sphère de compétence provinciale, le Québec est responsable des programmes éducatifs, de l’organisation du système, de son financement ainsi que des choix pédagogiques.

Comme province francophone au sein du Canada en majorité anglophone, le Québec est attaché à défendre et à protéger la langue française. Dans cette intention, la fréquentation de l’école française est rendue obligatoire, y compris pour les élèves non francophones qui font leur entrée en classe d’accueil avant de rejoindre une classe régulière.

Autre particularité du système d’éducation : le passage d’une éducation marquée par la religion catholique à un enseignement laïc assumé. Une profonde réflexion collective a conduit le Ministère de l’Éducation à transformer l’enseignement religieux obligatoire en cours d’éthique et de culture religieuse. Reflet de la diversité pluriculturelle et religieuse de la société, ce nouveau cours éduque aux six grandes religions dans un esprit de neutralité religieuse.

L’approche pédagogique se démarque aussi par son respect de la personnalité de l’élève et son ouverture aux besoins individuels. Elle se traduit par des valeurs, des façons d’enseigner et d’interagir qui tendent à placer l’élève au centre de son apprentissage. L’autonomie, la prise de parole et la coopération sont valorisées. L’apprentissage par l’expérience (et les erreurs), les exercices et les cas pratiques l’emporte sur un enseignement à teneur plus théorique.

L’attitude des enseignants associée au "renforcement positif" vise à encourager l’élève dans ses progrès plutôt qu’à sanctionner l’erreur ou l’échec.

LE PARCOURS SCOLAIRE

Choisir une école pour son enfant ou s’inscrire comme étudiant étranger est souvent au cœur du projet d’immigration. Comment fonctionne le système scolaire au Québec ? Quelle école choisir ? Qu’est-ce qu’un Cégep ? Quelles sont les meilleures universités ? Question équivalence, à quel diplôme prétendre ? Bien vous renseigner fait partie de la mission de HP & Associés !

Les Centres de services scolaires

Les Montréalais bénéficient d’un réseau diversifié d’écoles d’enseignement général et à projet éducatif particulier. Intermédiaire entre le Ministère de l’Éducation (MEQ) et les écoles, ce sont les Centres de services scolaires qui jouent le rôle d’organiser les services éducatifs en veillant à favoriser la réussite scolaire de plus d’un million d’élèves, de différents milieux et aux besoins particuliers.

En quelques chiffres…

L’éducation au Québec, c’est :

  • 61 centres de services scolaires
  • 2 commissions scolaires à statut particulier et 9 anglophones
  • 2 370 écoles publiques
  • 183 centres d’éducation des adultes
  • 187 centres de formation professionnelle
  • 1 200 000 million d’élèves, au préscolaire, au primaire, au secondaire, en formation professionnelle et à l’éducation aux adultes grâce à l’engagement de près de 150 000 employés.

ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE

Vous êtes parent d’un enfant d’âge préscolaire ? Plusieurs services éducatifs sont offerts aux enfants de 4 ans où les activités et les jeux visent leur développement de l’enfant avant son entrée à l’école. À partir de 5 ans la maternelle est obligatoire pour tous les enfants. Les notions de base d’écriture et de mathématiques sont abordées de façon ludique.

ENSEIGNEMENT PRIMAIRE

L’enseignement primaire dure 6 années et est divisé en trois sections. En général, chaque classe a un enseignement titulaire pour les matières de base et des enseignants dédiés à certaines matières comme la musique, le sport, les arts plastiques …

Pour inscrire votre enfant de 6 ans à l’école primaire, contactez votre école de quartier pour les modalités d’admission et ce, même si vous choisissez une autre école, par exemple une école à vocation particulière ou dans un autre quartier.  Toutefois, la priorité d’admission est accordée aux familles qui habitent le territoire de l’école.

Période officielle d’inscription :

- Programme général (régulier) : à la mi-janvier

- Programmes ou volets particuliers : en octobre

Durant l’année et lors de la période estivale :

- Prenez rendez-vous à l’école de votre quartier

Pour trouver l’école de son quartier, connaître les critères d’admission et les documents requis, s’informer sur les écoles offrant un volet particulier, sur les classes d’accueil pour les familles immigrantes, le fonctionnement général des écoles, les possibilités de dérogation à l’âge d’admissibilité au préscolaire et primaire… visitez le site du Centre de services scolaire de Montréal à l’adresse suivante : www.cssdm.gouv.qc.ca.

Bon à savoir

Côté trajet à l’école, votre enfant pourrait avoir droit au service gratuit de transport scolaire.

Côté service de garde après l’école, plusieurs écoles organisent des activités éducatives (artistiques, sportives, etc.) après les heures de classes et pendant les congés (journées pédagogiques, semaines de relâches, c’est-à-dire de vacances).

Côté repas à l’école, certaines écoles offrent des services de traiteur. Les écoles secondaires possèdent souvent leur propre cafétéria. L’habitude de beaucoup d’enfants est toutefois d’apporter leur propre boîte à lunch.

Pour en savoir plus : www.cssdm.gouv.qc.ca

L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE

Les deux premières années sont d’enseignement général puis à partir de la troisième secondaire les élèves ont certains cours optionnels.

L’enseignement au secondaire se divise en 2 cycles et dure cinq ans :

  • 1er cycle : 1ère et 2e secondaire
  • 2e cycle : 3e, 4e et 5e secondaire

Le programme régulier de l’enseignement secondaire met l’accent sur la formation générale et toutes les compétences identifiées par le MEES (Ministère de l'éducation et Ministère de l'enseignement supérieur) en vue de remplir sa mission éducative d’instruire, de socialiser et de qualifier.

L’entrée au secondaire demeure une étape importante dans un cheminement scolaire qui oriente déjà un certain cursus d’études.  Dès le secondaire IV, l’élève devra faire des choix de cours qui vont s’avérer importants pour la suite de ses études, notamment pour accéder à certains programmes au collégial.

De plus, outre le programme régulier, l’élève pourrait souhaiter développer des aptitudes particulières selon ses aspirations, par exemple dans le domaine des sports, des arts ou des sciences. Le réseau scolaire québécois contient plusieurs écoles à projet éducatif particulier. Ce sont les programmes particuliers de formation (PPF). Le Centre de Services Scolaire de Montréal les présente sur son site web: Programmes et options.

Choisir la bonne école est une priorité de beaucoup d’élèves et de familles. C’est pourquoi entre septembre et octobre, les écoles secondaires publiques et privées ouvrent leurs portes pour vous faire visiter l’école et rencontrer les enseignants à l’écoute de vos questions. Ce sont les journées "portes ouvertes" !

Au terme du secondaire, l’élève obtient un diplôme d’études secondaires (DES). À la fin de ces cinq années, l’élève reçoit un diplôme d’études secondaires (DES) et s’oriente vers des études collégiales au CEGEP ou vers une formation professionnelle.

Pour en savoir plus sur ces programmes, vous pouvez consulter le site Le secondaire à ma portée et le site du Centre des services scolaires de Montréal pour les parcours de formation à la fin du 1er cycle du secondaire.

ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL

L’enseignement collégial, c’est l’entrée au Cégep : Collège d’Enseignement Général Et Professionnel. Le Cégep est un établissement d’enseignement public qui fait le pont entre l’école secondaire et l’Université. On y entre, en général, à 17 ans et la formation préuniversitaire dure deux ans. À la sortie du Cégep, l’étudiant obtient un Diplôme d’Études Collégiales (DEC), l’équivalent du baccalauréat français. Outre cette préparation à l’université, les Cégeps offrent aussi des formations techniques d’une durée de trois ans, aux adultes de retour aux études. Leur diplôme, une Attestation d’Études Collégiales (AEC) est l’équivalent de l’obtention d’un BTS en France. Ces formations professionnelles visent à favoriser son employabilité sur le marché du travail ou à propulser sa carrière par de nouvelles compétences professionnelles.

Pour en savoir plus sur les cégeps au Québec : www.cegepsquebec.ca

Formation professionnelle

Après ses études secondaires, l’élève peut choisir de se diriger vers un centre de formation professionnelle pour accéder rapidement à un métier. Ces centres sont spécialisés et ont des installations et équipements modernes pour permettre aux étudiants d’apprendre en travaillant avec les outils propres à leur futur métier.

Il y a 21 secteurs de formation professionnelles tels : secrétariat, informatique, mécanique, soins esthétiques, photographie, boucherie etc. À la fin de ces études l’élève obtient un diplôme d’études professionnelles (DEP) et peut accéder directement au marché du travail ou intégrer le CEGEP pour poursuivre ses études, auquel cas certains cours lui seront reconnus.

ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE

Avant de se projeter à l’université, il est avisé de savoir que certains programmes universitaires sont contingentés. Conséquence : les étudiants sont sélectionnés sur la base de certains critères dont la cote de rendement au collégial, connue sous le nom de la "cote R". La cote R est une mesure d’évaluation du niveau scolaire de l’élève au regard de la performance des autres élèves du secondaire. Cette mesure vise à classer les candidats de la manière la plus objective et la plus équitable possible Outre la cote R, la sélection peut se jouer sur d’autres critères : lettre de motivation, portfolio, entrevue de sélection, test psychométrique…

Quel niveau ? À quel âge ?

Niveau 1

4-5 ans : niveau préscolaire (correspondant à la maternelle)

Niveau 2

6-16 ans : niveau primaire et secondaire (formation générale et professionnelle)

Niveau 3

17-19 ans : niveau collégial (formation préuniversitaire, formation technique)

Niveau 4

niveau universitaire (1er, 2e, 3e cycle et études postdoctorales)

Le réseau d’enseignement

Quelques liens utiles:

QUELLE ÉCOLE CHOISIR ?

L’école est, pour vous, une question de priorité ? Quand on pose le pied dans un nouveau pays, bien des questions sur la scolarité peuvent émerger. Vous aider à trouver une école à l’image de votre enfant, c’est l’occasion d’effectuer un petit tour d’horizon sur les écoles, le cursus scolaire, ses équivalences et ses différences…

ÉCOLE PUBLIQUE OU PRIVÉE ?

Dès le primaire, les parents peuvent choisir d’intégrer leur enfant dans le système public (gratuit) ou privé (payant). Il faut compter en moyenne entre 6,000 $ et 12,000 $par an pour envoyer son enfant à l’école privée. La plupart des écoles privées agréées sont en partie financées par le gouvernement. La sélection des élèves repose à la fois sur les résultats scolaires et les résultats aux examens d’admission.

Politique de l’adaptation scolaire (public)

L’école québécoise se veut adaptée à tous les élèves dans le respect de leurs différences.

"La politique de l'adaptation scolaire s'inscrit dans le contexte des changements proposés par le renouveau pédagogique. Elle vise à aider l'élève handicapé ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage à réussir sur le plan de l'instruction, de la socialisation et de la qualification" (Ministère de l’éducation).

École francophone ou cursus français ?

Outre l’école publique ou privée, les parents peuvent inscrire leur enfant dans des établissements privés qui appliquent les programmes et les méthodes pédagogiques du Ministère français de l’Éducation Nationale et qui sont reconnus par le Ministère de l’Éducation du Québec. L’enseignement est celui du cursus français, adapté au contexte québécois, et aboutit au baccalauréat.

À Montréal, les établissements scolaires français sont le Collège Stanislas et le Collège International Marie de France, lesquels offrent un enseignement depuis la maternelle jusqu’au lycée.

Tableau comparatif cursus québécois et cursus français (Collège Stanislas - Montréal) :

Collège Stanislas Montréal - cursus scolaire - comparaison Québec France
Enseignement intensif de l’anglais, langue seconde

Plusieurs écoles primaires du CSSDM proposent l’enseignement intensif de l’anglais, langue seconde, aux élèves du troisième cycle (5e ou 6e année). Certaines périodes de la journée sont consacrées à l’anglais pendant lesquelles l’élève lit, écrit et parle l’anglais.

Les inscriptions

Selon le genre d’école choisie le processus d’inscription sera différent.

Inscription aux écoles publiques francophones

Les écoles publiques régulières sont soumises à la carte scolaire, c’est-à-dire que c’est l’adresse qui va dicter l’école ou ira votre enfant. Vous devez donc obligatoirement avoir des preuves de résidence. Si l’école s’avérait complète vous serez redirigé vers une autre école le plus près possible.

Le protocole d’inscription diffère d’un centre de services scolaire à l’autre. Pour connaître la marche à suivre il faut en tout premier lieu consulter le site internet ou téléphoner au centre de son territoire. Habituellement vous devez aller en ligne remplir un formulaire et prendre un rendez-vous sur place avec votre enfant.

Vous devrez avoir ces documents originaux en main :

  • Acte de naissance de l’enfant incluant les noms et prénoms des parents
  • Les documents d’immigration : Le permis de travail du parent, permis d’études, permis de séjour, CAQ….
  • Passeports de toute la famille.
  • 2 justificatifs de résidence.

Dans certains cas l’inscription peut se faire directement à l’école, qui transfère ensuite le dossier à la commission scolaire. Il arrive aussi que certaines écoles fassent passer une entrevue ou exigent une évaluation des connaissances du français.

Montréal - Université Mc Gill

Inscription aux écoles anglophones

Un élève peut avoir accès à l’éducation en anglais dans deux types de situations : Les enfants établis de façon permanente au Québec et ceux qui y séjournent de façon temporaire.

Autorisation permanente

Peut être admissible à l’école anglaise de façon permanente si l’une des situations s’applique :

  • L’enfant qui a reçu au Canada la majeure partie de son enseignement primaire ou secondaire en anglais et dont l’un des deux parents a la citoyenneté Canadienne.
  • L’enfant dont l’un des deux parents a la citoyenneté Canadienne et dont le frère ou la soeur a reçu au Canada la majeure partie de son enseignement primaire ou secondaire en anglais.
  • L’enfant dont l’un des deux parents a la citoyenneté Canadienne et a reçu la majeure partie de son enseignement primaire ou secondaire en anglais au Canada.
  • L’enfant qui présente des difficultés d’apprentissage graves selon la Charte de la langue française et qui aurait bénéfice à étudier en anglais.

Autorisation temporaire

Une autorisation temporaire pour pouvoir étudier en anglais peut être accordée pour :

  • L’enfant qui est à charge d’une personne qui séjourne temporairement au Québec
  • L’enfant dont le parent est affecté de façon temporaire au Québec à titre de fonctionnaire d’un pays étranger ou d’une organisation internationale.
  • L’enfant dont l’un des parents fait partie des forces de l’armée Canadienne et est affecté de façon temporaire au Québec.

Cette autorisation temporaire ne sera pas accordée et peut même être retirée lorsque :

  • l’un des deux parents obtient le statut de réfugié.
  • l’un des deux parents obtient le certificat de sélection du Québec CSQ et s’installe de façon permanente.

La demande d’autorisation doit être faite à la commission scolaire anglophone. Il faudra alors remplir fournir les pièces justificatives. Une réponse écrite sera envoyée dans les 10 jours.

Inscription aux écoles privées

Les écoles privées ne sont pas soumises à la carte géographique, cependant le transport scolaire sera votre responsabilité. Certaines écoles offrent le transport par autobus moyennant des frais.

L’inscription aux écoles privées débute en octobre de l’année précédente. Les élèves sont admis sur évaluation du dossier académique et de tests. Certaines écoles sont très prisées et seuls les meilleurs élèves sont admis.

C’est toujours possible de faire des demandes d’admission à distance, avant votre arrivée et en cours d’année scolaire.

École alternative, à vocation particulière ou à vocation internationale ?

Certaines écoles offrent des programmes particuliers tels que : pédagogie alternative, éducation internationale, douance (haut potentiel intellectuel), enrichissement des sciences, musique et vocation artistique. Au-delà de ces particularités, les méthodes d’enseignement doivent suivre les objectifs du Ministère de l’éducation.

La mission des écoles publiques alternatives est d’offrir aux élèves un environnement éducatif basé sur des valeurs humanistes de partage et de coopération et l’expression de son autonomie et de son individualité. L’enfant peut apprendre à son rythme et décider des exercices pour atteindre ses objectifs.

Les écoles à vocation particulière contiennent souvent un volet spécialisé en art, en sport, immersion anglaise… L’école internationale de Montréal définir son approche pédagogique par sa philosophie socio-constructiviste et l’apprentissage des langues secondes.

Le projet éducatif

"Les établissements d’enseignement définissent, dans leur projet éducatif, les orientations, les objectifs et les cibles à atteindre en vue de soutenir la réussite éducative. Ce projet éducatif est produit en concordance avec le plan d’engagement de leur centre de services scolaire (CSS) ou de leur commission scolaire anglophone ou à statut particulier (CS) ainsi qu’avec le plan stratégique du Ministère et doit comporter" (Ministère de l’éducation du Québec)

Conseil pratique

Au-delà des programmes et des projets éducatifs, au moment de choisir une école, il est bon de considérer aussi des aspects pratiques du quotidien, tel que le temps de déplacement entre la maison, l’école et le lieu de travail, le service ou non de transport scolaire, l’offre d’une cafétéria que l’on peut préférer à la préparation des boîtes à lunch, les horaires du service de garde ou l’offre des activités parascolaires après la classe…

Montréal - Université de Montréal - UDM - vue aérienne

ÉTUDIER À L’UNIVERSITÉ

Un vaste choix de cours, l’excellence de l’enseignement, une multitude de centres de recherches, un campus et une vie étudiante dynamiques… le choix de Montréal pour étudier est souvent une évidence pour ceux qui veulent étudier dans une université nord-américaine. La plus grande ville francophone d’Amérique mérite bien sa réputation de pôle d’attraction d’étudiants et de professeurs internationaux.

Les grandes universités du Québec

Il y a 18 établissements universitaires reconnus par le gouvernement du Québec. La grande majorité des universités québécoises offrent des programmes dans toutes les disciplines.

Certaines sont spécialisées dans un domaine d’études, comme :

École de technologie supérieure (ETS)

École des hautes études commerciales (HEC)

École nationale d’administration publique (ENAP)

École Polytechnique de Montréal

Liste des universités québécoises :

 Université Bishop’s
 Université Concordia
 Université MC Gill
 Université de Montréal
 Université de Sherbrooke
 Université du Québec (UQ)
 Université du Québec à Montréal (UQAM)
 Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)
 Université du Québec à Rimouski (UQAR)
 Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)
 Université du Québec Abitibi-Tesmicamingue (UQAT)
 Université du Québec en Outaouais (UQO)
 Université Laval

 Enseignement à distance (UQAM - TELUQ)
 Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Le (fameux) MBA (Master in Business Administration)

Les universités canadiennes offrent parmi les meilleurs programmes de maîtrise en administration des affaires (MBA) en Amérique du Nord et dans le monde. Posséder un MBA, c’est acquérir des compétences et des connaissances dans les domaines variés (Banques et finances – Entrepreneuriat - Affaires internationales - Commerce international – Gouvernement) et un diplôme de reconnaissance internationale dans le domaine des affaires. Les programmes canadiens de MBA se hissent parmi les meilleurs au monde.

Ainsi, HEC Montréal occupe le 2e rang des meilleures écoles de gestion au Canada pour son programme de MBA, selon le classement 2021-2022 du magazine américain Bloomberg Businessweek.

Les cycles d’études universitaires et les crédits

Les études universitaires sont divisées en 3 cycles. Le premier cycle conduit au Baccalauréat (l’équivalent d’une licence en France) ou à un Certificat (une formation d’un an). Le deuxième cycle vise l’obtention de la Maîtrise (Master) et le Diplôme d’Études Supérieures Spécialisées (DESS). Le troisième cycle vous dirige vers le Doctorat.

L’année universitaire comprend 3 sessions, d’une durée habituelle de 15 semaines :

  • Automne : de septembre à décembre
  • Hiver : de janvier à avril
  • Été : de mai à août

La plupart des cours équivaut à 3 crédits, certains peuvent équivaloir à 1, 2 ou 4 crédits. Un crédit représente environ 45 heures de travail par session. Le travail attendu peut prendre la forme d’étude individuelle, de présence aux cours, en laboratoire, en atelier ou en stage.

Pour être considéré étudiant à temps plein au 1er cycle, la session doit compter au moins 12 crédits, l’équivalent de 4 cours. Au 2e et au 3e cycle, une session comptera, en général, au moins 9 crédits.

Pour en savoir plus sur les études à l'université : le choix d'un programme, les conditions d'admission, la liste des universités au Québec, consultez le site du gouvernement québécois sur sa page Etudier à l'université.
 

L’équivalence des diplômes

Baccalauréat / DEC

L’accord cadre franco-québécois sur la reconnaissance des diplômes et la validation des études signé le 20 février 1996 précise, dans son article 2, que pour les établissements signataires : "Le baccalauréat français et le diplôme d’études collégiales québécois (DEC) sont reconnus réciproquement comme donnant accès au 1er cycle d’études supérieures au Québec et en France, dans le respect des conditions d’admission propres à chaque pays".

Pour les autres diplômes

Les demandes de reconnaissance des autres diplômes sont traitées par chaque établissement québécois d’enseignement supérieur et peuvent tenir compte de votre formation, du nombre d’années d’études ainsi que de votre établissement d’origine. Tous les diplômes des professions réglementées ne sont pas reconnus au Québec. Il vous faudra peut-être retourner aux études pour obtenir le diplôme reconnu au Québec.

Canada - drapeau canadien flottant au vent

L’obtention du permis d’étudier : les étapes à suivre

Si vous prévoyez étudier plus de six mois au Québec, l’obtention d’un permis d’études est obligatoire pour s’inscrire à l’université, en vue d’obtenir un diplôme québécois. Pour étudier dans la Province du Québec – et obtenir un statut étudiant – vous aurez besoin de deux documents : le Certificat d’acceptation du Québec (CAQ) et la lettre d’approbation du permis d’études.

Aperçu des démarches à suivre étape par étape ci-après.
 

1. FAIRE UNE DEMANDE DE SÉLECTION TEMPORAIRE POUR ÉTUDES

Vous avez choisi un programme d’études dans une institution d’enseignement ? La première porte d’entrée consiste à présenter une demande de sélection temporaire pour études au ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec (MIFI).

2. ÊTRE ADMIS À UN PROGRAMME D’ÉTUDES

Lorsque vous êtes admis à un programme d’études, vous obtenez une lettre d’acceptation de l’établissement d’enseignement où vous voulez étudier.

3. OBTENIR UN CERTIFICAT D’ACCEPTATION DU QUÉBEC (CAQ) POUR ÉTUDES

Effectuer les démarches pour obtenir un Certificat d’acceptation du Québec (CAQ) auprès du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec (MIFI). Depuis le 26 janvier 2021, cette demande s’effectue en ligne, depuis le portail Arrima du MIFI.

Démarches pour obtenir un Certificat d'acceptation du Québec (CAQ)

4. DEMANDER UN PERMIS D’ÉTUDES

Dès réception de votre CAQ, vous pouvez présenter une demande de permis d’études auprès des autorités canadiennes d’immigration (Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC).

Démarches pour demande de permis d'études

Présenter une demande de permis d'études au Canada

5. OBTENIR UNE ASSURANCE MALADIE ET HOSPITALISATION

Les coûts liés aux frais médicaux et aux frais d'hospitalisations au Canada, en comparaison avec votre système habituel de santé, en font une précaution indispensable pour ne pas avoir de surprise.

PENDANT ET APRÈS LES ÉTUDES

Bon à savoir : vous devrez démontrer votre capacité financière à subvenir à vos besoins tels que: frais de scolarité, frais de subsistance pour la durée du séjour et frais de transport (aller/retour dans votre pays). En 2021, un étudiant international doit détenir 13 134 $ CAN sur son compte en banque pour une année complète d’études.

Bonne nouvelle : toutefois, vous avez le droit de travailler hors du campus à temps partiel (20 heures par semaine) durant les sessions d’études, à temps plein pendant les vacances scolaires. De quoi se financer, acquérir une expérience professionnelle ou entament sa carrière.

Grâce à l’entente entre le Québec et la France, les étudiants français sont exemptés des droits de scolarité au Cégep et bénéficient du tarif d’inscription à l’Université, applicable aux québécois, et n’auront pas à payer les droits de scolarité supplémentaires exigés des étudiants  internationaux.

Avec un permis d’études au Québec, il est possible de travailler à temps partiel en période scolaire et à temps plein pendant les congés.

De plus, de très nombreux services offrent des rabais aux étudiants avec la présentation d’une carte étudiante.

Financer ses études

Il vous faudra sans doute prévoir un budget pour étudier au Québec ou au Canada.

À titre d’étudiant, vous pourriez compter sur des bourses d’études ou bénéficier de programmes de bourses d’excellence pour les étudiants internationaux.

Consultez la liste: Les 20 meilleures bourses d’études au Canada en 2022 – Toutes les informations à connaître !

Le logement étudiant au Québec

L’intérêt croissant pour étudier à Montréal se reflète à la recherche en nombre d’un logement étudiant. Les résidences universitaires affichent complet ? Nous avons l’œil pour vous aider à prospecter un logement dans le quartier de votre université.

Contactez-nous

SCOLARISER VOS ENFANTS, ÉTUDIER À MONTRÉAL : UNE AIDE POUR FAIRE LES BONS CHOIX

À la découverte d'un nouveau système éducatif, nous comprenons parfaitement que vous vous posiez de nombreuses questions. Lorsque nous vous aidons à trouver votre logement idéal, comme spécialiste de la relocalisation, HP & Associés vous accompagne dans votre projet avec une vision globale et vous bénéficiez de l'expérience de nos partenaires pour vous aider à effectuer les bons choix pour la scolarité de vos enfants, ou tout simplement mener à bien vos études à Montréal.

HP & Associés - Agence immobilière - Logo
1033 Av. Laurier O, Montréal (Outremont), Québec H2V 2L1, Canada

+1 (514) 434 2662
info@hpaa.ca
En cliquant "Je m'abonne" vous consentez à notre politique de confidentialité et nos conditions d'utilisation.
By subscribing you agree to with our Privacy Policy and provide consent to receive updates from our company.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
En cliquant sur "Accepter", vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts de marketing. Consultez notre Politique de confidentialité pour plus d'informations.